Avantages de l’AVAC

Avantages de l’AVAC

Si votre dernier accouchement était une césarienne ou une césarienne, vos chances de concevoir par voie vaginale sont élevées. C’est ce qu’on appelle l’AVAC, accouchement vaginal après césarienne. Des études montrent que les femmes qui accouchent par césarienne ou par voie vaginale n’ont pas de complications liées à l’accouchement. Cependant, il est difficile de s’assurer que VBAC fonctionnera en conséquence, ce qui signifie qu’il s’agit d’un “essai et erreur”. Cet article vise à mettre en évidence les avantages de l’accouchement vaginal après césarienne.

1. Facilite l’allaitement et la création de liens
L’accouchement vaginal après césarienne est fortement recommandé car il facilite l’allaitement et la création de liens. En plus de cela, il réduit le risque de développer des complications respiratoires chez les nouveau-nés. La plupart des mères préfèrent également cela car cela coûte moins cher que l’accouchement par césarienne.

2. Empêche la chirurgie abdominale intensive
L’accouchement vaginal après césarienne est également plus sûr pour la mère et le bébé. En effet, cela réduit votre risque d’infections liées à la chirurgie et d’autres complications, comme la transfusion et l’hémorragie. Vous devriez également envisager un accouchement vaginal après une césarienne car cela aide à réduire le temps de récupération, ce qui signifie que vous passerez quelques jours à l’hôpital.

3. Réduit le risque d’infections
L’AVAC aide également à réduire les risques possibles d’avoir plusieurs césariennes, y compris des complications telles qu’un placenta anormal (placenta accreta et placenta praevia). En plus de prévenir les complications chirurgicales, l’accouchement vaginal après une césarienne réduit également le risque d’infection/de dommages aux organes, tels que les intestins et les intestins.

4. Réduit le risque de problèmes respiratoires
Les mères qui conçoivent par voie vaginale ont moins de risques d’infection respiratoire. Lors de l’accouchement, le thorax du bébé pousse à éjecter le liquide amniotique pour préparer vos poumons. Étant donné que les jeunes enfants sont toujours exposés à un risque élevé de maladies respiratoires telles que l’asthme, l’accouchement vaginal après une césarienne est le seul moyen sûr de prévenir le risque de maladies vaginales et respiratoires.

L’infection du sang est importante dans l’utérus lorsqu’une mère conçoit par voie vaginale après une césarienne.

Leave a Comment