Avantages de la symbiose

Avantages de la symbiose

La symbiose peut être décrite comme un partage mutuel entre deux espèces. Les deux organismes dans une telle relation profitent mutuellement de la nourriture et de la protection. Certains types d’insectes et de plantes à fleurs ont formé des relations symbiotiques pour bénéficier et enrichir leur propre espèce. Dans une relation symbiotique entre les insectes et les plantes à fleurs, les insectes aident les plantes à se reproduire tandis que les plantes offrent des aliments en retour.

1. Empêche la concurrence malsaine
Les animaux se disputent toujours le territoire et les sources de nourriture . Pour éviter une concurrence malsaine avec différentes espèces, une espèce animale doit trouver une niche idéale pour survivre. La meilleure façon d’éviter une concurrence malsaine est d’entretenir une relation avec une espèce animale spécifique, plutôt que la relation symbiotique prédateur-proie habituelle. De cette façon, deux espèces se partagent harmonieusement l’approvisionnement alimentaire ainsi que le territoire.

2. Promouvoir l’interdépendance
L’interdépendance des espèces animales est un concept fondamental de l’écologie. Différentes espèces animales dans un environnement partagent à la fois la nourriture et le territoire pour leur survie. Par exemple, les insectes consomment le nectar des plantes à fleurs. D’autre part, les insectes transportent le pollen vers les plantes à fleurs. De cette façon, les deux espèces bénéficient d’une relation bénéfique.

3. Commensalisme
Cela se produit lorsqu’une espèce animale spécifique est vulnérable à l’extinction en raison de la prédation ou de moyens de déplacement inadéquats. Par exemple, les espècesde poissons Goby vivent parmi les oursins pour obtenir une protection. Dans cette relation, l’hôte bénéficie de la relation et n’est en aucun cas désavantagé.

4. Évolution
Tout au long de l’histoire, la symbiose n’a pas reçu plus d’attention que les interactions comme la compétition ou la prédation. Cependant, l’évolution montre que toutes les plantes et tous les animaux partagent une relation symbiotique pour survivre. En fait, il existe des preuves à l’appui d’une histoire de relation d’interdépendance entre les plantes de différentes espèces.

Il n’y a pas d’inconvénients connus d’une relation symbiotique entre deux espèces végétales car une telle relation est vitale pour la survie des deux espèces.

Leave a Comment